Concours

Les concours représentent le troisième pilier du programme d’excellence de l’ASI, et aussi son plus célèbre. Le Concours du Meilleur Sommelier du Monde de l’ASI existe depuis 1969, l’année même de la création de l’association. On pourrait dire que le besoin de concourir, d’identifier les meilleurs et les plus brillants interprètes de l’art de la sommellerie sous les projecteurs, fait partie de l’ADN même de l’ASI.

Revendiquer la couronne de Meilleur Sommelier du Monde de l’ASI – comme l’a fait l’Allemand Marc Almert en 2019 – change certainement la vie de ce lauréat méritant. Le concours a généralement lieu tous les trois ans, mais en raison de retards liés à la COVID, le successeur d’Almert sera couronné en 2023 à Paris, en France.

La compétition nous rend plus fort //

La véritable valeur des concours de l’ASI n’a rien à voir avec la gloire. Les concours internationaux, nationaux et même locaux organisés par les associations membres de l’ASI ont tous le même objectif : fournir une plate-forme pour démontrer l’excellence du service maîtrisée lors des phases « Apprendre » et « Relever un Défi ».

Le fait même de se préparer aux concours amène les sommeliers à être à la pointe de leur art. En contrepartie de leur engagement, les concours de l’ASI encouragent les sommeliers à étendre leurs réseaux locaux, nationaux et internationaux, les motivent à perfectionner leurs compétences et contribuent à élargir la connaissance de la profession de sommelier auprès du grand public.

Les concours sont ouverts aux candidats travaillant dans de restaurants, des bars à vins, chez des cavistes, dans le secteur de l’oenogastronomie au sens large. Tous les concours de l’ASI sont planifiés et exécutés sous la supervision et le contrôle de la Commission Concours de Sommeliers.