MENU CLOSE

Dans les coulisses de Chypre : un coup de projecteur sur notre équipe

L’organisation d’un événement tel que le concours du Meilleur Sommelier d’Europe & d’Afrique de l’ASI, qui s’est tenu récemment à Chypre, demande un effort monumental de la part de dizaines de membres du Bureau, de collaborateurs et de bénévoles de l’ASI. Sans leurs efforts, ces événements ne pourraient pas exister. Dans le cadre de notre engagement à mettre en valeur notre équipe à Chypre, nous sommes heureux de vous présenter trois d’entre eux.

Barbara Wanner, attachée de presse de l’ASI

 

La petite mais puissante Barbara Wanner, attachée de presse de l’ASI à Chypre, a commencé son parcours professionnel en tant que sommelier et directrice d’hôtel en Suisse. Puis s’est concentrée sur ce qu’elle fait le mieux, selon elle : la communication. Après une bonne « école » chez Moët Hennessy et Badischer Wein, Barbara a fondé sa propre agence (1993) dans le sud de l’Allemagne, Organize Communications, spécialisée dans tous les domaines de la communication pour le vin, les vins effervescents, les spiritueux, l’épicerie fine, les hôtels et les restaurants.

Dans le cadre de cette activité, elle s’est occupée du Trophée Ruinart allemand pendant de nombreuses années, a soutenu le Trophée Ruinart Europe, et depuis, elle entretient des échanges étroits avec les sommeliers du monde entier.

« Je suis très motivée pour offrir mes compétences à l’ASI. Je suis heureuse de m’engager pour une nouvelle génération de sommeliers et pour le métier de sommelier lui-même.  J’aimerais soutenir l’ASI dans la mise en place d’une communication presse de qualité et professionnellement solide pour l’association. A mon avis, cela doit être directement ancré au sein de l’association, et néanmoins être géré de manière professionnelle. Dans un premier temps, j’ai créé une liste de contacts de presse internationale pour l’ASI, qui doit maintenant être complétée et élargie, également avec l’aide des associations nationales. Les premières invitations ont été adressées à des journalistes sélectionnés dans le cadre du concours ASI du Meilleur Sommelier d’Europe & d’Afrique. Lors du concours lui-même, j’ai veillé à ce que les journalistes présents soient bien encadrés et bien informés, par exemple lors d’une conférence de presse après le concours.

Ce type de « communication guidée » est un pilier important pour une association comme l’ASI. Je suis convaincue que nous devons parler d’une seule voix, même si nous sommes nombreux. Même si ce n’est que le début de ce processus de relations publiques, je suis certaine qu’il s’agit d’un domaine important du marketing sur lequel nous devons travailler tous ensemble de manière constructive. Je suis heureuse et fière d’en faire partie. »


Haris Stylianides, responsable des bénévoles pour le Concours ASI Meilleur Sommelier Europe & Afrique

Haris Stylianides, de la Taverne O Vrakas, n’a pas besoin de présentation dans son pays, Chypre. Avec son incomparable moustache en forme de guidon, Stylianides est un visage familier des sommeliers chypriotes. Compte tenu de ses antécédents en tant que directeur d’hôtel travaillant avec des employés d’origine culturelle très diverse, Stylianides était un choix naturel pour le rôle de responsable des bénévoles. En ce qui concerne la décision de soutenir l’organisation, il déclare «Après une très brève conversation avec Georgios Kassianos (sans vraiment la possibilité d’hésiter), j’ai pris la responsabilité de gérer les bénévoles du concours et de commencer à constituer l’équipe». Il a justifié sa décision par l’amour du vin, de ses habitants et de sa culture.

Avec son titre en main, Stylianides s’est attelé à la création d’une équipe à partir des différentes candidatures reçues pour être bénévole au concours. Selon Haris Stylianides, «il fallait les sélectionner et vérifier s’ils répondaient à certains critères, notamment être membre d’une association de sommeliers active de l’ASI, la préférence étant donnée à ceux qui avaient déjà participé à des concours, des événements ou un BOOTCAMP de l’ASI. Ces sommeliers internationaux devraient compléter le noyau de sommeliers chypriotes et veilleraient à mettre en avant l’esprit et l’hospitalité chypriotes.»

L’organisation d’une telle équipe a nécessité la mise en place d’un système de communication avant l’arrivée, puis d’un plan d’action qui a vu le groupe se diviser en quatre équipes distinctes pour faciliter la communication. À propos de cette expérience, Stylianides déclare : «J’ai vu un groupe de 30 volontaires de 11 pays devenir une équipe en l’espace de trois heures, après s’être connus et avoir donné le meilleur d’eux-mêmes. À plusieurs reprises, je me suis demandé si toute cette passion était bien réelle. Mais oui, la passion, le dévouement, le soin, le service supplémentaire, l’attention au détail, l’assistance supplémentaire, le sourire, la générosité et le #filotimo sont dans le caractère de tout vrai sommelier. Nous avons surmonté les problèmes internes et nous avons réussi, je crois, à fournir un service de qualité, avec des normes élevées et à répondre aux attentes de tous.»


Stalo Arambantzi, coordinatrice des événements à l’hôtel Four Seasons

Stalo Arambantzi, vice-président de l’Association des sommeliers de Chypre et sommelier au Four Seasons de Chypre, a assumé le rôle d’organisateur de tout ce qui concernait les nombreux événements prévus à l’hôtel Four Seasons. « La liste était longue et comprenait le dîner de la soirée d’ouverture, la coordination des moindres détails, de l’équipement requis pour les quarts de finale et les demi-finales, quatre masterclasses, la gestion du matériel (tables, verres et chaises) pour les finales au théâtre Rialto et enfin, et non le moindre, le dîner de gala. En tant que vice-présidente de l’Association des sommeliers de Chypre, c’était un honneur pour moi de participer à un tel concours et d’accueillir tout le monde dans notre pays. Pour moi, il était également très important de rendre la pareille pour l’hospitalité que nous avons reçue au fil des ans lors des précédents concours dans le monde.  C’est un sentiment et une expérience uniques dans une vie !»

En ce qui concerne les points forts du concours : «c’était de voir tant de personnes du monde entier offrir tant de travail précieux et difficile en se souciant de l’intérêt des candidats. De plus, c’était de voir tout le monde repartir avec un bagage plein de rires et de souvenirs spéciaux.»

 

English Français Español